L’accélérateur linéaire

L’Hôpital de La Tour s’est doté d’un accélérateur linéaire Varian EDGE. Il est utilisé dans son service de radio-oncologie. Cet appareil est utilisé pour plus de la moitié des patients. Elle consiste à détruire de manière non invasive les cellules cancéreuses sous l’effet d’un rayonnement de photons ou électrons de haute énergie. Afin de limiter les toxicités, il est important d’épargner au maximum les organes et tissus sains et de cibler précisément la tumeur délimitée en amont par le radio-oncologue sur la base d’une imagerie scanner, IRM ou PET/CT.

Cet équipement de dernière génération est un acteur majeur dans le traitement du cancer.  Il introduit le concept de radiothérapie haute définition et, de par ses fonctionnalités, est en mesure de délivrer une dose concentrée de manière très précise. Ses capacités d’imagerie avancées 2D, 3D et 4D permettent de voir la tumeur avant et pendant l’irradiation pour un meilleur contrôle du positionnement du faisceau de rayonnements. 

Le Dr Breuneval entouré d’une équipe complète de technicien(ne)s et d’assistant(e)s forment ce service installé dans le nouveau bâtiment B2.

 

Le PET/CT digital

L’Hôpital de La Tour est le premier établissement du canton de Genève à se doter d’un PET/CT digital. Il est utilisé dans le service de médecine nucléaire. Cet appareil joue notamment un rôle décisif à tous les stades de la maladie cancéreuse : dès le diagnostic pour détecter des cancers à un stade précoce, durant le traitement afin de vérifier l’efficacité d’un traitement oncologique et après le traitement pour détecter une éventuelle récidive. 

Le Dr Guignard entouré d’une équipe complète de technicien(ne)s et d’assistant(e)s forment ce service installé dans le nouveau bâtiment B2.