Du nouveau au sein de l’Hôpital de La Tour

Du nouveau à l'Hôpital de La Tour

Construction d’un nouveau bâtiment des lits à l’Hôpital de La Tour

Du nouveau au sein de l’Hôpital de La Tour : achèvement du gros œuvre du bâtiment d’extension B2; arrivée de nouveaux chirurgiens orthopédistes; changement à la Direction générale du Groupe La Tour Réseau de Soins SA.

Après plus de 34 ans à la Direction générale du Groupe La Tour Réseau de Soins SA, propriétaire notamment de l’Hôpital de La Tour, deuxième établissement hospitalier de Genève et premier hôpital privé de Suisse romande, James B. Bissell quitte ses fonctions opérationnelles et prend la Présidence du Conseil d’Administration du Groupe au 1er septembre 2015. Nicolas F. Froelicher, actuel Directeur financier du Groupe dans lequel il est actif depuis 1983, est nommé Directeur général et assumera ses nouvelles fonctions à partir de cette même date.

«C’est un changement dans la continuité», précise Nicolas Froelicher. «James et moi-même sommes parfaitement alignés sur la stratégie opérationnelle et le développement de nos établissements. Nous sommes focalisés sur un niveau de qualité très élevé, nous intégrons en permanence les dernières innovations technologiques et scientifiques et pouvons compter sur un personnel médical et soignant de tout premier plan.» Madame Nathalie Delbarre, travaillant avec James B. Bissell et Nicolas F. Froelicher en tant que Chief Operating Officer depuis 15 ans est par ailleurs confirmée dans ses fonctions. L’équipe managériale de La Tour Réseau de Soins SA sera prochainement renforcée par l’arrivée d’un Chief Strategy Officer qui aura pour mission d’intégrer l’extension de l’hôpital dans la vision stratégique du Groupe et d’assurer à long terme la bonne application de celle-ci.

«J’ai eu le privilège de travailler durant 32 ans avec James Bissell, un dirigeant hors pair. Dans son rôle de Président du Conseil d’Administration et après une carrière aussi dense, il continuera d’être un véritable ambassadeur et un éloquent promoteur de notre Groupe, plus particulièrement en regard des perspectives de croissance qui s’ouvrent à nous aujourd’hui», se réjouit Nicolas Froelicher.

La carrière de James B. Bissell a en effet traversé des étapes primordiales aux cours desquelles ce dernier a donné les impulsions indispensables à l’essor du Groupe: le développement d’un pôle de chirurgie cardiaque et du premier service de dialyse privée sur le canton dans les années 80, l’agrandissement du service des urgences et de la policlinique, augmentant considérablement les services ambulatoires dans les années 90, la création d’un véritable réseau des soins par l’acquisition du Centre Médical de Meyrin et de la Clinique de Carouge dans les années 2000, la rénovation de toutes les chambres dans les années 2010 jusqu’à l’ouverture du chantier d’un deuxième bâtiment sur le site de l’hôpital l’année dernière ne sont que quelques exemples marquants portés par James B. Bissell.

«Le dynamisme et l’esprit d’innovation de James ont fait de La Tour Réseau de Soins SA un groupe particulièrement solide», ajoute Nicolas Froelicher. «Il a également su constituer une équipe de médecins dont le rayonnement va bien au-delà du canton de Genève. Cela nous permet de considérer l’avenir avec confiance

Le changement à la tête du Groupe La Tour Réseau de Soins SA intervient alors que l’Hôpital de La Tour poursuit ses travaux d’agrandissement, avec l’élévation d’un nouveau bâtiment (B2) situé à côté de l’actuel hôpital à Meyrin. Avec 12000 m2 de surfaces médicales supplémentaires, celui-ci abritera quatre nouvelles salles d’opération, de nouvelles unités de soins et 50 lits supplémentaires, exclusivement en chambres individuelles. Il permettra notamment à l’hôpital d’accroître les surfaces dédiées à la médecine du sport, à l’orthopédie et à la traumatologie et de développer le pôle d’oncologie, avec un centre de radiothérapie qui sera en mesure de proposer un suivi complet depuis le diagnostic jusqu’au traitement en radiothérapie, en chimiothérapie et en chirurgie. Le gros œuvre de cette extension est désormais achevé et permettra l’ouverture des nouvelles surfaces courant 2016. Cet agrandissement libèrera simultanément des surfaces dans le bâtiment B1 pour l’expansion des autres pôles d’excellence, pour lesquels la réputation de l’Hôpital de La Tour n’est plus à faire (voir liste ci-dessous).

Nicolas F. Froelicher s’enorgueillit du nouveau bâtiment, dont l’inauguration est prévue pour le 3e trimestre 2016 : «La Tour Réseau de Soins SA occupe déjà une place prépondérante parmi les établissements hospitaliers privés de Suisse romande. Avec ce nouvel outil de travail, nous offrirons à nos patients comme à notre personnel médical un environnement toujours mieux adapté à l’évolution des besoins thérapeutiques de notre société. Nous accueillerons de nouveaux centres d’excellence et renforceront les existants, en maintenant le bien-être de nos patients au cœur de nos préoccupations: cela contribue également à leur bon rétablissement.»

L’Hôpital de La Tour poursuit sa dynamique de développement. Les perspectives de croissance grâce au nouveau bâtiment et à l’élargissement de l’offre thérapeutique favorisent aussi l’engagement de nouveaux médecins spécialistes : trois chirurgiens orthopédiques renommés dans le canton commenceront leur activité ces prochains mois et le recrutement de nouveaux oncologues est également en cours.

Nicolas F. Froelicher

Agé de 59 ans et père de 4 enfants, Nicolas F. Froelicher est Expert diplômé en gestion hospitalière et titulaire d’une licence en Sciences Economiques et de Gestion, d’un diplôme en Entrepreneurship & Business Development ainsi que d’un Executive MBA de l’Université de Genève. Entré à l’Hôpital de La Tour en 1983, d’abord comme Assistant Directeur Financier, il assume la fonction de CFO (Chief Financial Officer) de l’hôpital et du Groupe La Tour Réseau de Soins SA depuis 1986. Nicolas F. Froelicher siège dans les comités de Genève-Cliniques, de Cliniques Privées Suisses et de l’Union Européenne de l’Hospitalisation Privée.

La Tour Réseau de Soins SA

La Tour Réseau de Soins SA exploite actuellement trois établissements répartis sur trois sites distincts à Genève : l’Hôpital de La Tour à Meyrin (150 lits) et la Clinique de Carouge (20 lits), ces deux établissements possédant chacun un service d’urgences 24h/24, et le Centre Médical de Meyrin (cabinets de consultation). Le Groupe emploie environ 950 collaborateurs (750 équivalents plein temps) et 350 médecins agréés. Il est reconnu pour la formation de médecins dans 7 disciplines médicales.

L’Hôpital de La Tour compte huit pôles d’excellence:

– Orthopédie & Médecine du Sport
– Cardiologie & Chirurgie Cardiovasculaire
– Pneumologie & Chirurgie Thoracique
– Gastroentérologie & Chirurgie digestive
– Médecine Interne & Diabétologie
– Hôpital Femme, Mère & Enfant
– Oncologie
– Médecine d’Urgence

Les services hospitaliers de l’Hôpital de La Tour et de la Clinique de Carouge sont reconnus dans la planification hospitalière du Canton de Genève et peuvent également accueillir des patients sans assurance complémentaire dans certains cas précis. Toutes les prestations ambulatoires sont, quant à elles, accessibles à tous les assurés au bénéfice de l’assurance maladie de base (LAMal).

Pour tous renseignements :

Heiko Bubach, Directeur marketing et communication
Tél. 022 719 65 49
e-mail : heiko.bubach@latour.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.