21 juillet – Journée mondiale de la malbouffe

Journée mondiale de la malbouffe

En cette journée mondiale de la Malbouffe, il est important avant tout de clarifier ce qu’est la malbouffe ! Ce terme populaire est donné à la nourriture jugée mauvaise sur le plan diététique en raison notamment de sa faible valeur nutritive et de sa forte teneur en graisses ou en sucres.

L’impact des habitudes alimentaires sur la santé n’est plus à démontrer. Depuis la fin des années 40 et la célèbre étude épidémiologique de Framingham, nous avons commencé à déterminer des facteurs de risques en lien avec les habitudes alimentaires. Les méfaits d’une mauvaise hygiène alimentaire sont à l’origine des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, du diabète, d’une augmentation du risque de certains cancers, de l’hypertension artérielle et bien d’autres

Les recommandations diététiques visent à assurer le maintien d’une santé optimale tout au long de la vie. Il est fondamental d’assurer la couverture adéquate de nos besoins énergético-protéiques mais également en vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, fibres, acides gras essentiels à l’aide d’une alimentation saine et variée.

http://www.sge-ssn.ch/fr/toi-et-moi/boire-et-manger/equilibre-alimentaire/pyramide-alimentaire-suisse/

Pas besoin pour autant de recourir à une alimentation spécifique type BIO. Même si les notions écologiques sont indiscutablement un enjeu de société, consommer des produits BIO ne fait aucune différence sur le plan nutritionnel.

Il est important d’évoquer, dans le cadre de la malbouffe, la notion de mouvement (activité physique) qui est un pilier des conseils d’hygiène de vie. Bien manger ne fait pas tout ! En effet, nous sommes génétiquement des chasseurs-cueilleurs qui ne devraient pas être sédentaires, la notion d’exercice physique modéré et régulier doit être promu au même titre que l’alimentation santé.

En conclusion, le message de prévention concernant la malbouffe serait : manger certes équilibré, mais avec plaisir et sans culpabilité, sans oublier de bouger 30 minutes par jour.

M. Raffi Maghdessian, Responsable du service nutrition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.