La Tour Qualité #5: La Tour high value care

Depuis 2012, les campagnes «Choosing Wisely » menées à travers le monde visent à aider les médecins et les patients à entrer en discussion sur des procédures médicales qui pourraient s’avérer inutiles et potentiellement néfastes pour le patient. D’aucuns estiment que les nobles intentions de la campagne « Choosing Wisely » sont malheureusement vouées à l’échec, car cette approche centrée sur une décision partagée avec le patient ne suffira pas à contrer tous les incitatifs pervers menant à la surmédicalisation.

En réponse aux difficultés rencontrées par la campagne « Choosing Wisely », les experts du mouvement ont mis en place un plan d’action avec notamment la création d’un « toolkit » pour aider les prestataires de soins à développer des stratégies d’implémentation et à mettre en place des mesures correctives en pratique clinique. Parmi celles-ci, la mise en place d’un curriculum axé sur la surmédicalisation destiné aux stagiaires et internes en formation.

Le service de médecine interne générale de l’Hôpital de La Tour a décidé de jouer un rôle pionner en intégrant cette formation pour ses médecins internes. La formation pré- et postgraduée des médecins semble en effet avoir un impact particulièrement positif sur la diminution d’actes inutiles. Plus cette éducation est précoce, plus l’effet se fait ressentir à long terme. Des études ont en effet démontré que les médecins formés dans des centres soucieux d’une médecine orientée sur la qualité (high value care), tendent à pratiquer une médecine plus rationnelle après leur internat, ce qui souligne l’importance de notre formation pour les médecins de demain.

Prof. Dr med. Omar Kherad, MPH, médecin-chef du service de médecine interne, responsable qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.