Qu’est-ce que le défibrillateur sous-cutané ?

L’Hôpital de La Tour implante désormais le défibrillateur sous-cutané.

De quoi s’agit-il?

Quels sont ses avantages ?

Découvrez cet appareil innovant.

 

De quoi s’agit-il?

Un défibrillateur implantable est un appareil dont la taille ne dépasse pas quelques centimètres, indiqué pour les personnes qui présentent un risque de mort subite.  Il a pour objectif de contrôler le rythme du cœur et délivre, en cas d’un trouble grave, une décharge électrique qui vise à restaurer un rythme normal. Ce dispositif peut être mis en place après un arrêt cardiaque secondaire à une arythmie ou en prévention chez les patients à haut risque de trouble du rythme.

Il existe actuellement deux types d’appareils: le plus récent, le DAI- sous-cutané (ou S-ICD en anglais), utilisé à l’Hôpital de La Tour, et le défibrillateur automatique (DAI) transveineux classique.

Comment est-il implanté ?

L’intervention pour la mise en place d’un défibrillateur sous-cutané se fait sous anesthésie de type sédation profonde et dure moins d’une heure. Le défibrillateur est implanté du côté gauche de la poitrine, entre les couches musculaires sous la peau. Une sonde reliée au défibrillateur est implantée également sous la peau, à gauche ou à droite du sternum. Le grand avantage de ce système par rapport au DAI transveineux est qu’il est entièrement sous-cutané. La durée d’hospitalisation est d’une journée, le patient quitte donc l’hôpital le lendemain de l’intervention.

Comment vit-on au quotidien avec un DIA sous-cutané ?

Les personnes équipées d’un défibrillateur sous-cutané peuvent faire du sport, exercer leur métier et hobbies normalement. Les appareils électriques courants (téléphone mobile par exemple) n’ont aucune influence sur le défibrillateur. Sa batterie a une durée de vie d’environ cinq à sept ans. À l’issue de cette période, elle doit être changée, ce qui nécessite une petite intervention.

Quels sont les avantages ?

Contrairement au défibrillateur transveineux classique, le défibrillateur sous-cutané ne touche ni le cœur ni les veines, il n’y a donc pas de risque d’infection. L’appareil peut être également retiré en cas de besoins, sans risque vital, grâce à sa position à l’extérieur du cœur.

Le défibrillateur sous-cutané est un dispositif de dernière génération qui offre un réel avantage aux jeunes patients et à ceux présentant un risque d’infection.

Si vous souhaitez en savoir davantage, le service de cardiologie de l’Hôpital de La Tour est à votre disposition.

 

L’équipe éditoriale de l’Hôpital de La Tour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.