Journée internationale d’action pour la santé des femmes

Action pour la santé des femmes

Action pour la santé des femmes

Créée en 1987, la Journée d’action pour la santé des femmes est historiquement orientée vers l’amélioration de l’accès aux soins dans les pays en voie de développement, où les femmes sont considérées comme les « plus pauvres parmi les pauvres ». Par voie de conséquence, leurs possibilités de jouir d’une bonne santé et de préserver leur bien-être sont réduites. Des taux de chômage élevés, un accès réduit à l’éducation, des inégalités salariales avec les hommes et un sexisme latent sont autant de facteurs qui limitent l’accès des femmes à des services de santé.

(suite…)

Top 5 des gestes médicaux inutiles et néfastes

Top 5 des gestes médicaux inutiles et néfastes

Top 5 des gestes médicaux inutiles et néfastes

La Société suisse de médecine interne générale (SSMIG) a désigné, le 25 mai 2016, une liste de cinq gestes médicaux en milieu hospitalier qui n’apportent généralement aucun avantage et qui, par ailleurs, portent atteinte à la qualité de vie. Ce « top 5 » s’ajoute à une précédente liste édictée en 2014 par la même SSMIG pour les soins ambulatoires. (suite…)

Journée Mondiale de la Thyroïde – 25 mai

Thyroïde

Thyroïde

La glande thyroïde est située dans la région inférieure et antérieure du cou. Elle sécrète la calcitonine qui participe à la régulation du calcium dans l’organisme et les hormones thyroïdiennes (T4 et T3) qui ont une importance fondamentale tout au long de notre existence, car elles gèrent notre métabolisme.

Elle reçoit ses directives d’un supérieur hiérarchique, qui est la glande hypophysaire, localisée dans notre cerveau (TSH), qui est elle même régulée par l’hypothalamus (TRH). Il s’agit d’un système très perfectionné de régulation.
 
Les affections les plus fréquentes, qui touchent surtout les femmes ( 9 femmes pour 1 homme) sont le goitre, l’hypo et l’hyperthyroïdie.
Souvent une simple prise de sang, le dosage de la TSH, permet de poser le diagnostic.
Le bilan pourra être complété, au besoin, d’un ultrason de la glande qui permet de visualiser sa taille et sa consistance, et/ou d’une scintigraphie, qui après injection d’une quantité infime d’iode radioactif donnera des informations sur l’activité de la glande.
Le goitre, qui est souvent dû à une carence en iode, est devenu une affection rare grâce à l’ajout systématique de iode au sel de cuisine et aux aliments industriels.

(suite…)

S’unir pour mettre fin à la tuberculose

 La Tuberculose est l’une des maladies infectieuses causant le plus de décès dans le monde.

La Tuberculose est l’une des maladies infectieuses causant le plus de décès dans le monde.

La Tuberculose est l’une des maladies infectieuses causant le plus de décès dans le monde. En 2014, on estime que 9.6 millions de personnes ont contracté la tuberculose et 1,5 million en sont mortes. En Suisse, 550 personnes sont encore atteintes chaque année.

La tuberculose est provoquée par plusieurs espèces de mycobactéries, le plus fréquemment Mycobacterium tuberculosis. La transmission se fait par inhalation de gouttelettes émises par la toux d’une personne affectée. Les bactéries peuvent persister pendant des décennies dans l’organisme sans provoquer de maladie (infection tuberculeuse latente) et ce n’est que chez environ 10 % des personnes que la maladie se déclare, principalement lorsque le système immunitaire est affaibli (VIH, malnutrition, diabète, …). Dans 80% des cas, la tuberculose touche les poumons mais peut également atteindre tous les organes.

(suite…)

Canicule – Pic d’admissions à La Tour

Dr Omar Kherad

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que le plan canicule a été déclenché dans notre canton. On constate aussi une augmentation des admissions de patients âgés dans le service de Médecine Interne.

En voici les explications  par le Dr Omar Kherad, Médecin-chef du service de Médecine interne, Hôpital de La Tour.

1. Ces dernières semaines, quel a été le principal diagnostic d’admission ?

Nous avons constaté une augmentation des admissions de personnes âgées déshydratées en raison des fortes chaleurs récentes. Paradoxalement, ce n’est pas seulement la déshydratation qui pose problème, c’est aussi le manque de sel dans le sang : nous appelons ce désordre métabolique « l’hyponatrémie » Durant les pics de chaleur, les personnes âgées mangent souvent peu salé et peuvent prendre des médicaments diurétiques qui éliminent le sel dans les urines. (suite…)